Cercle CECI

Le joli mois de l’Europe 2022 du CECI

Du 2 au 13 mai à Brest

Exposition à la Maison d’arrêt : « L’Europe en un clin d’œil » en partenariat avec le SPIP du Finistère et la Commission Européenne

8 mai à Sainte Adresse (Seine-Maritime)

  • Tables rondes : « La paix en Europe, un bien fragile ? » 
    • T1 : « Les Européens face aux conflits d’aujourd’hui, résignation ou résilience ? »
    • T2 : « Réconciliation France Allemagne, un gage de paix en Europe »
  • Débat : « Avenir des jeunes en Europe » avec Emmanuel Morucci et Antoine Comont

9 mai au Havre (Seine-Maritime)

Participation au Congrès de l’OFAJ

9 mai en Finistère

Lancement de la consultation publique :
« Quelles éducation, formation, socialisation à l’Europe de demain pour les citoyens ?
Une approche franco-allemande »
en prévision du colloque du 25 octobre 2022

10 mai à Cany-Barville (Seine-Maritime)

Conférence « Les partenariats intraeuropéens face à l’évolution de la société civile » par Emmanuel Morucci

11 mai à Brest

Atelier citoyen à la Maison d’arrêt en partenariat avec le SPIP du Finistère

Du 14 au 31 mai à Guipavas

Exposition à la Médiathèque Awena : « L’Europe en un clin d’œil » en partenariat avec la Commission Européenne

16 mai à Guipavas

Animations scolaires au collège Saint Charles (4 classes)

17 mai à Guipavas

Animations scolaires à l’école Notre Dame du Sacré Cœur (3 classes)

18 mai à Brest

Atelier citoyen à la Maison d’arrêt en partenariat avec le SPIP du Finistère

18 mai à Guipavas

Conférence à la Médiathèque Awena (20h) : « Et l’Europe dans tout ça ? » par Emmanuel Morucci, conférencier Team Europe et président du CECI

19 mai à Guipavas

Projection du film à la Médiathèque Awena (20h) : « La voix d’Aïda » (prix du cinéma européen : meilleur film, meilleure réalisation, meilleure actrice ; en compétition pour le prix Lux) en partenariat avec le Parlement Européen

25 mai à Brest

Atelier citoyen à la Maison d’arrêt en partenariat avec le SPIP du Finistère

31 mai en visioconférence

Webinaire « UE-Russie, un an plus tard… » suite au webinaire du 1 juin 2021 avec Pierre Menguy, Constantin Sigov, Olivier Védrine et Alexandre Melnik, animé par Catherine Verger

1er juin à Brest

Conférence à la Maison d’arrêt : « Quelle Europe pour aujourd’hui et pour demain ? » par Emmanuel Morucci, en partenariat avec le SPIP du Finistère


Publié par Cercle CECI dans CECI fait, 0 commentaire

Ateliers sur l’Union européenne en Maison d’arrêt

Après une séquence auprès de détenus hommes il y a quelques semaines, c’est dans le quartier des femmes de la maison d’arrêt de Brest que se sont rendus Emmanuel Morucci et Marie-Laure Croguennec pour animer des ateliers dans le cadre de la Conférence sur l’avenir de l’Europe. 

Parce que l’UE se doit d’être proche de ses citoyens, le CECI s’attache à aller à la rencontre de tout public, y compris ceux qui se trouvent parfois éloignés de la cause européenne.
Informer, documenter, échanger, questionner, avancer ensemble… telles sont les actions que mène le Cercle Europe Citoyennetés et Identités dans le cadre d’un partenariat avec le SPIP du Finistère, Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation. La conscience européenne répond à une construction et concerne les citoyens tout au long de leur vie. 

En ce printemps, trois rencontres successives avec un groupe de femmes ont eu lieu et permis de recueillir au cours de ces ateliers de deux heures des paroles empreintes de vécus très diversifiés. L’occasion pour les participantes de s’exprimer sur le sujet européen, voire de le découvrir, mais aussi pour échanger entre elles sur des thèmes immergés dans l’actualité. Un exercice parfois inédit au cours duquel la parole a évolué au cours des trois rencontres et abouti à des formulations qui seront transmises à la Commission européenne. 

Publié par Cercle CECI dans CECI fait, 0 commentaire

Lutte contre les abus sexuels commis contre des enfants

La Commission a lancé lancé le 20 avril une consultation publique sur le réexamen de la législation existante de l’UE en matière de lutte contre les abus sexuels commis contre des enfants, qui établit des règles minimales concernant la définition des infractions pénales et des sanctions dans ce domaine.
Comme annoncé dans la 
stratégie de l’UE pour une lutte plus efficace contre les abus sexuels commis contre des enfants, la Commission évaluera la directive de l’UE de 2011 relative à la lutte contre les abus et l’exploitation sexuels commis contre des enfants afin de recenser les meilleures pratiques et les lacunes législatives qui subsistent.

Toutes les parties intéressées, y compris la société civile, les pouvoirs publics, les partenaires sociaux et les citoyens, sont invitées à y participer.

Les résultats de cette consultation publique contribueront à évaluer la mise en œuvre de la directive et orienteront l’élaboration de nouvelles actions prioritaires au niveau de l’UE. 

La consultation publique est disponible ici et est ouverte aux contributions jusqu’au 13 juillet 2022.

Publié par Cercle CECI dans Annonces, Cercle CECI, 0 commentaire

Ukraine

Ukraine
La Commission ouvre des négociations pour la participation de l’Ukraine au programme LIFE

Aujourd’hui, la Commission entame des négociations avec l’Ukraine afin de lui permettre de participer au programme LIFE pour le climat et l’environnement. Ce dernier contribue à la transition vers une économie durable, à protéger l’environnement, à enrayer et inverser la perte de biodiversité.

En adhérant au programme LIFE, l’Ukraine pourra bénéficier de subventions pour restaurer son environnement après la destruction provoquée par l’invasion russe, qu’il s’agisse de la pollution, de la destruction des écosystèmes ou d’autres conséquences à long terme.

La décision a été transmise aujourd’hui par Virginijus Sinkevičius, commissaire chargé de l’environnement, des océans et de la pêche, à son homologue ukrainien, M. Ruslan Strilets, ministre de l’écologie et des ressources naturelles.
« La Commission a rempli toutes les conditions préalables pour entamer les négociations en vue de l’adhésion au programme LIFE ; il n’y a donc aucune raison de retarder le processus. L’agression russe contre l’Ukraine et son impact sur le climat et l’environnement ont rendu ce partenariat encore plus important et nous sommes prêts à aider l’Ukraine à adhérer au programme LIFE », a déclaré le commissaire Sinkevičius.

Ce programme est l’instrument de financement de l’UE pour l’environnement et l’action pour le climat, en cours depuis 1992. Il a cofinancé plus de 5 500 projets dans l’ensemble de l’UE et au-delà de ses frontières et dispose d’un financement de 5,4 milliards d’euros.

Publié par Cercle CECI dans Annonces, 0 commentaire

Eurobaromètre

Eurobaromètre : la grande majorité des Européens satisfaits du rôle de l’UE pour garantir l’accès aux vaccins contre la COVID-19 et favorables à la vaccination

Les Européens sont largement satisfaits du rôle joué par l’UE pour garantir l’accès aux vaccins contre la COVID-19 et ont une attitude positive à l’égard des vaccins, révèle une enquête Flash Eurobaromètre publiée aujourd’hui. Les résultats confirment les tendances positives mises en évidence lors de la première enquête menée en mai 2021.
Selon les résultats de l’enquête menée en février 2022, plus de sept Européens sur dix (71 %) pensent que l’Union européenne joue un rôle clé pour garantir leur accès aux vaccins contre la COVID-19 dans leur pays.

En outre, 53 % (+6 pp.) sont satisfaits de la manière dont l’UE a géré la stratégie de vaccination, tandis que 38% (-7 pp.) ne sont pas satisfaits. Au niveau national, 48 % des Européens se disent satisfaits de la manière dont leur gouvernement national a géré la vaccination.
Une grande majorité (77 %) pense que « dans l’ensemble, les avantages des vaccins l’emportent sur les risques éventuels », 74 % que les vaccins autorisés dans l’UE sont sûrs et 71 % que les vaccins sont le seul moyen qui peut mettre fin à la pandémie.
Sept personnes interrogées sur dix (70 %) pensent que pour mettre fin à la pandémie, il est crucial que tous les pays du monde ont accès aux vaccins.
Cependant, 55 % craignent toujours que les vaccins aient des effets à long terme que nous ne connaissons pas encore (-7 pp. depuis 2021).

Enfin, 44 % (-7 pp.) des Européens souhaiteraient obtenir plus d’informations concernant l’efficacité des vaccins, et 42 % (-3 pp.) sur la manière dont ils sont développés, testés et autorisés.
Les professionnels de la santé, médecins, infirmières et pharmaciens restent la source d’information la plus fiable (62 %), suivie par les autorités sanitaires nationales (49 %).

Publié par Cercle CECI dans Annonces, 0 commentaire

Intervention au lycée E. Duclaux à Aurillac

Emmanuel MORUCCI, conférencier Team Europe Direct et Président du Cercle Europe Citoyennetés et Identités était l’invité du lycée Émile Duclaux et du Centre Europe Direct Cantal, service du Conseil départemental du Cantal, vendredi 18 mars dernier.

En guise d’introduction, Emmanuel MORUCCI a rappelé les grandes étapes de la construction européenne, ses valeurs : respect de la dignité humaine, liberté, démocratie, égalité, État de droit, respect des droits de l’Homme qui figurent dans les Traités européens et dans la Charte Européenne des Droits Fondamentaux. En ces heures sombres, il a souhaité faire un rappel essentiel sur l’objectif premier de la construction européenne : le maintien de la paix sur le continent.

Puis un échange sous forme de dialogue citoyen s’est engagé entre Emmanuel MORUCCI et les 45 lycéens présents autour de la thématique « L’Union Européenne et ses frontières ».

Grâce à des questions riches et variées préparées par les élèves et leurs professeurs, Messieurs Derne, Dumay et Miegeville, Emmanuel MORUCCI a notamment pu aborder, les accords et l’espace Schengen, le rôle de l’Agence Frontex, la politique migratoire de l’Union Européenne ou encore les élargissements futurs. À la lumière de ces informations, les élèves se sont montrés particulièrement sensibles au conflit en Ukraine notamment au sort des réfugiés et aux conséquences économiques, politiques… des sanctions infligées à la Russie par l’Union Européenne. 

En cette année d’élection présidentielle en France, certains jeunes, primo-votants, ont souhaité connaître la position des candidats vis-à-vis de l’espace Schengen, des frontières et plus largement de l’Union Européenne, autant de questions auxquelles Emmanuel MORUCCI a répondu avec les plus grandes objectivité et neutralité possibles. L’éclairage d’un expert de l’Union Européenne qui sait rester accessible est assurément pour les élèves un atout précieux pour s’informer sur l’Union européenne et être des citoyens européens éclairés.

Communiqué de presse du CIED du Cantal
DIALOGUE – Lycée Émile Duclaux
L’UNION EUROPÉENNE ET SES FRONTIÈRES
vendredi 18 mars 2022

Voici un article paru paru dans l’Union Agricole et Rurale :
Article Union Agricole et rurale 2 avril

Publié par Cercle CECI dans CECI fait, Emmanuel Morucci, 0 commentaire

Conférence à Aurillac le 17 mars 2022

Pour leur première collaboration, le Centre Social Municipal du Cap Blanc et le Centre Europe Direct Cantal, service du Conseil départemental, avaient invité jeudi 17 mars dernier Emmanuel Morucci, conférencier Team Europe Direct et Président du Cercle Europe Citoyennetés et Identités.

Pour conduire sa conférence, Monsieur Morucci a pris appui sur l’exposition « L’Europe en un clin d’œil » prêtée par Europe Direct Cantal, installée une partie du mois de mars dans les locaux du Centre Social municipal du Cap Blanc et qui explique de manière pédagogique et illustrée le fonctionnement de l’Union européenne et de ses institutions, son histoire et ses compétences.

Emmanuel Morucci a rappelé les six valeurs sur lesquelles l’Union Européenne est fondée : respect de la dignité humaine, liberté, démocratie, égalité, État de droit, respect des droits de l’Homme. Ces valeurs sont le socle de notre vie quotidienne au sein de l’Union Européenne et prennent tout leur sens en ces heures sombres pour le continent européen. Le conflit en Ukraine a naturellement fait l’objet d’une attention particulière de par les inquiétudes qu’il fait naître pour le pays et ses habitants et par les déséquilibres politico-économiques qu’il pourrait engendrer. L’occasion pour Emmanuel Morucci de faire un rappel essentiel sur l’objectif premier de la construction européenne : le maintien de la paix sur le continent européen.

Communiqué de presse du CIED du Cantal

Conférence au centre social municipal du cap blanc
L’UNION EUROPÉENNE face aux enjeux géopolitiques actuels
Jeudi 17 mars 2022

Un article de l’Union agricole et rurale paru le 6 avril
L’Union agricole et rurale 6 avril 2022

Publié par Cercle CECI dans CECI fait, Emmanuel Morucci, 0 commentaire

Conférences à Aurillac les 17 et 18 mars 2022

Cette semaine, Emmanuel Morucci intervient deux fois à Aurillac (Cantal) :

  • jeudi 17 mars à 18h30
    conférence : « L’Union européenne face aux enjeux géopolitiques actuels »
  • vendredi 18 mars à 10h
    dialogue citoyen avec des lycéens : « L’Union européenne et ses frontières »

        

Publié par Cercle CECI dans Annonces, 0 commentaire

Ukraine, Géorgie, Moldavie

L’UE lance l’examen des candidatures de l’Ukraine, de la Géorgie et de la Moldavie.

La présidence française de l’Union européenne a utilisé Twitter pour indiquer que les représentants des États membres ont trouvé « un accord pour inviter la Commission européenne à présenter un avis officiel sur chacune des demandes d’adhésion. »

Il faut noter cependant que la procédure est longue et que l’adhésion à l’UE exige l’unanimité des 27.

Publié par Cercle CECI dans Annonces, 0 commentaire

Guerre en Ukraine : un conflit qui peut devenir mondial

24 février 2022.
Nous venons d’échanger avec notre collègue et contributeur du CECI
Alexandre Melnik, professeur de géopolitique à l’ICN Business school, Nancy, Paris, Berlin. Auteur et ancien diplomate.
Reprenant ici, selon sa proposition, quelques éléments d’une interview réalisée par Éric Molodtzoff pour France 3 Grand Est, voici son analyse sur la guerre en Ukraine et les réelles intentions de Vladimir Poutine. Alexandre Melnik estime que le conflit peut devenir mondial. 

Le point de bascule

L’invasion de l’Ukraine est le point de bascule le plus tragique depuis la Seconde Guerre mondiale. « Ce n’est pas une guerre déclarée seulement contre l’Ukraine mais une guerre déclarée contre l’humanité. Vladimir Poutine en porte l’entière responsabilité ».
C’est effectivement une guerre contre les valeurs que portent les civilisations occidentales, notamment la Liberté et les droits de l’Homme. Lorsque nous l’interrogeons sur les raisons qui ont amené à cette situation, Alexandre Melnik estime que trois raisons expliquent l’agressivité et l’expansionnisme de Poutine.
« La première nous ramène aux origines de la civilisation russe. Cet immense pays s’est toujours senti comme une forteresse assiégée, cernée par des ennemis. C’est une sorte d’obsession de persécution qui traverse toute l’histoire de la Russie.
La deuxième raison nous ramène à la fin de l’URSS dans les années 90, lorsque le communisme est tombé. Pour la plupart des Russes, ces années ont été vécues comme des années d’humiliation alors que c’était la délivrance par rapport à un système criminel.
Concernant la troisième, il veut se protéger contre la Liberté car elle signerait l’arrêt de mort de son régime répressif, liberticide et ultra autoritaire. » 

Les faiblesses de l’Occident

Vladimir Poutine profite des faiblesses de l’Occident. C’est la faiblesse de notre démocratie et celle de notre mode de vie qui forment le terreau nourricier de l’agression de Poutine. Il profite de l’absence de contre-feu. Pour lui, le seul interlocuteur qui pourrait lui tenir tête ce sont les États-Unis. Les Européens sont aujourd’hui affaiblis de l’intérieur, empêtrés dans leurs propres contradictions internes. Le monde occidental vit une crise existentielle et Poutine s’introduit dans les interstices de cette crise qui frappe aujourd’hui la civilisation occidentale. 

Distinction entre Vladimir Poutine et le peuple russe 

Ne pas assimiler Poutine et la Russie : « Étant donné que nous vivons dans un monde global et interconnecté, il faut se donner les moyens de s’adresser au peuple russe par-dessus la tête de Poutine. Le peuple russe est intelligent. Il faut s’adresser directement à lui en lui disant que Poutine ment et affirmer clairement que les Ukrainiens ne veulent pas attaquer la Russie, ce n’est pas un pays nazi. L’Ukraine est un pays démocratique dont le président a été élu par le peuple ». 

Stop !

Quelle suite ? Pas de pari sur l’avenir mais une vision lucide : « Je constate les choses telles qu’elles sont. Il faut avoir le courage de faire un diagnostic de la situation et à partir de là toutes les options sont sur la table. Il faut continuer à vivre et trouver la parade. Elle doit être urgente face à cette agression qui présente un danger pour la paix dans le monde entier ».
Selon A. Melnik, Vladimir Poutine continuera jusqu’au moment où il sera arrêté. Comme Winston Churchill qui a dit « stop » à Hitler, aujourd’hui Il faut en faire de même face au dictateur russe car les conséquences de cette agression pourraient être dévastatrices. Il s’agit d’une agression contre l’humanité tout entière, une attaque contre les gens de bonne volonté qui veulent construire et donner du sens à leur vie, qui veulent cheminer vers le bonheur. 

La nécessité d’une réponse ferme 

Les actions prônées par l’expert en géopolitique sont sans appel : détermination et fermeté. En effet, sans réponse ferme c’est la porte ouverte à un monde dominé pour les régimes répressifs, autoritaires comme celui de Poutine où l’individu ne sera qu’un rouage de l’État. Cela ramène à la question centrale de la place de l’homme : est-il né pour être esclave ou pour être libre ? 

« Il faut opposer la force à la force. Passer par une escalade pour amorcer la désescalade. La seule chose que Vladimir Poutine comprend, c’est le rapport de force. Il ne fonctionne pas avec un logiciel rationnel comme le nôtre. Seule la force fermement exprimée peut lui barrer la route, s’il n’est pas déjà trop tard. » 

Publié par Cercle CECI dans CECI dit, 0 commentaire