Journée de l’Europe à l’école (suite)

Ouest-France a aussi publié un bel article sur le travail des élèves sur l'Europe et l'intervention d'Emmanuel Morucci dans les classes à Guipavas.

Les écoliers sont des citoyens européens en devenir

Les écoliers ont longuement questionné Emmanuel Morucci sur le thème de la construction européenne.

Deux classes travaillent depuis un an sur le thème de la construction européenne. Ils ont reçu Emmanuel Morucci pour l’illustrer.

À l’école du Sacré-Cœur les écoliers ont reçu Emmanuel Morucci, président du Cercle Europe citoyennetés et identités (CECI).
Les enfants se sont prêtés avec lui au jeu des questions-réponses qu’ils avaient préparé en amont avec leurs institutrices, Marie-Laure Croguennec et Laurence Poisson.
« Nous avons choisi une date proche du 9 mai puisque cette date célèbre la déclaration de Robert Schuman en 1950. C’est sur cette initiative que fut donnée l’impulsion de la construction européenne », explique Marie-Laure Croguennec.

On ne naît pas citoyen européen, on le devient. Voilà le fil conducteur des deux enseignantes.
« C’est tout l’enjeu de l’éducation à la citoyenneté européenne qui trouve appui sur des moments forts et autant de symboles pour développer le sentiment d’appartenance et participer au développement de la conscience européenne », souligne encore Marie-Laure Croguennec.

Un travail transversal

Cette démarche s’inscrit dans le programme d’Enseignement moral et civique (EMC) et touche de nombreux domaines d’enseignement comme l’histoire, la géographie, les sciences, les arts, la littérature, ou encore les sports, les traditions...
L’intervention d’Emmanuel Morucci se trouve donc au cœur de travaux menés tout au long de l’année.
Marie-Laure Croguennec poursuit : « Nous avons mené des projets concrets comme la construction de notre sapin européen, l’étude de la déclaration de Schuman ou encore de textes importants sur le sujet ».
Même les mathématiques ont pu être utilisées. Les enfants ont, en effet, construit un drapeau européen, tout en étudiant la géométrie, c’est simple, mais il fallait y penser !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.