Rencontre à la Maison d’arrêt

Le CECI à la rencontre de détenus de la Maison d’arrêt de Brest 

Aller à la rencontre des citoyens et leur donner la parole pour s’exprimer sur l’UE ; c’est le sens de la Conférence sur l’avenir de l’Europe qui s’est ouverte au printemps dernier. Cette consultation s’adresse à tous les citoyens, y compris ceux éloignés pour diverses raisons de ces espaces de communication. 

Le CECI, attaché à la défense des valeurs humaines et à la dignité de la personne, a proposé des interventions auprès de détenus de la Maison d’arrêt de Brest.
Construit en coopération avec le SPIP, Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation, un programme de trois séances a débuté le mercredi 15 septembre 2021 par une rencontre animée par Emmanuel Morucci et Marie-Laure Croguennec avec un groupe d’une douzaine de détenus. 

À l’initiative du public, un vaste champ de questions a été abordé : des pays fondateurs aux élargissements successifs, des effets de la citoyenneté européenne à la question d’une défense commune, des symboles européens à l’enjeu climatique, des lois européennes aux pays de la zone euro, du traité de Maastricht à la charte des droits fondamentaux, des inégalités salariales entre pays membres à l’Europe sociale, etc. 

Démarche encourageante et prometteuse pour ce premier rendez-vous : attention, implication, réactivité, niveau de réflexion… les participants se sont montrés non seulement intéressés mais aussi concernés par le sujet européen et ses nombreux aspects.
Deux heures d’écoute active et d’échanges dynamiques qui ajoutent de la valeur aux paroles exprimées par l’attention portée par et aux personnes. 

Suivront prochainement deux nouvelles étapes auxquelles se sont déjà inscrits les participants ; il s’agira d’évoquer les apports et limites de l’Europe, pour aboutir ensuite à une phase de propositions alimentant les travaux de la Conférence sur l’avenir de l’Europe.
Ce sera le temps de la parole rendue que le CECI s’est engagé à porter : l’Europe se construit par et pour les citoyens. 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.