Dorothée Merville

Directrice de la Fondation Hippocrène
Directrice de la Fondation Hippocrène

Pour une éducation à l’Europe concrète

Le 15 mars dernier avait lieu, dans le Salon de l’Horloge du Quai d’Orsay, la remise du Prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe 2022, en présence des ministres Jean-Michel Blanquer et Clément Beaune ; un événement labélisé (PFUE) Présidence française du Conseil de l’Union européenne. Cette reconnaissance institutionnelle a permis à la Fondation Hippocrène, à l’initiative de ce prix, de marquer l’importance d’une éducation à l’Europe dans l’action, idée inscrite dans sa philosophie depuis sa création en 1992. 

Hippocrène et Europe : de fortes et solides convictions

La Fondation Hippocrène s’appuie en effet sur des convictions fortes, confirmées par l’expérience de ses 30 ans d’existence. Ses fondateurs, Jean et Mona Guyot, sont des Européens de la première heure.
En 1952, Jean Guyot a é
té le premier responsable financier de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier) aux côtés de Jean Monnet qui en était le Président. Ce fut le début d’une aventure : la CECA fut l’embryon de ce qui allait devenir l’Union Européenne. Il est impressionnant de constater à quel point les idées qui ont présidé à la création de la CECA sont restées d’actualité.
Tout homme de bonne foi reconnaît qu’il y avait là un principe profondément novateur dans les relations internationales et que cette innovation était porteuse d’efficacité. Le cadre institutionnel était inévitablement limité et des champs importants étaient laissés en dehors de cette première construction : l’espace culturel, les rapports entre les jeunes européens, la situation de catégories défavorisées ou la préservation du patrimoine commun.
 

Donner le goût de l’Europe

C’est à partir de cette analyse que la Fondation Hippocrène a été créée en 1992. Lidée est de faciliter « toutes espèces de projets concernant les jeunes Européens ou conçus par eux » avec l’ambition d’entretenir la flamme en transmettant l’esprit des “pères fondateurs”.

Fondation reconnue d’utilité publique, Hippocrène est également une fondation gérée par la famille des fondateurs, indépendante et privée. La Fondation Hippocrène a pour objectif de donner le goût de l’Europe aux jeunes Européens en soutenant la réalisation de projets concrets portés par ou pour de jeunes Européens dans tous les domaines qui permettent le partage au service d’une citoyenneté européenne commune, dans les projets où l’Europe devient le partenaire de leur engagement.

En 30 ans, la Fondation Hippocrène a soutenu plus de 1 200 projets et distribué 10 millions d’euros de dotation, permettant à 250 000 jeunes de participer activement à des projets qui leur donnent le goût de l’Europe.

Passer par l’Éducation

Partant du constat que pour que l’éducation à l’Europe touche le plus grand nombre elle doit être initiée à l’école, la Fondation Hippocrène décide en 2010 d’impulser une action d’envergure pour donner l’envie d’Europe aux élèves : le Prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe, qui, conforme à lADN dHippocrène, s’appuie sur l’idée de faire vivre l’Europe concrètement aux jeunes.
Il s’agit d’un concours proposé aux établissements scolaires qui récompense les meilleurs projets de partenariat europé
en élaborés par une classe et ses professeurs. Il consiste à présenter un dossier mettant en perspective un projet original de partenariat européen élaboré par la classe avec son / ses professeurs.
Il s’
agit, dans le cadre d’échanges avec de jeunes Européens, de travailler sur toute thématique pouvant illustrer les enjeux et les valeurs communes de l’Union européenne (actions d’engagement, thématique d’action comme l’environnement, la lutte contre les discriminations, la défense des libertés, la promotion d’une culture européenne et de son patrimoine).

Un concours pour tous les jeunes

La force du Prix Hippocrène, c’est de permettre à tout type d’établissements, de professeurs et d’élèves de postuler et d’avoir des chances de remporter un prix : école rurale, lycée professionnel, enseignement agricole ; établissement élitiste, en zone urbaine, en zone prioritaire, établissement public ou privé, le partenariat européen s’adresse à tous ! 

Ce prix vise aussi à encourager et valoriser les établissements, les enseignants et les élèves qui s’engagent dans les échanges avec de jeunes Européens, dans la découverte d’une autre culture, à travers la réalisation d’un projet commun et la mobilité.

Six prix (5 de 5 000 et 1 de 10 000 €) sont décernés chaque année pour financer les projets proposés dans les catégories écoles primaires, collèges, lycées généraux, lycées professionnels, enseignement agricole. Un financement complémentaire est consacré au déplacement des élèves et enseignants lauréats à la cérémonie de remise des prix ainsi qu’à la valorisation du projet.

« Le Prix Hippocrène s’appuie sur cette conviction, validée chaque année par les professeurs, celle que des projets concrets menés ensemble par des jeunes de plusieurs pays européens sont motivants, riches d’enseignements et transforment naturellement leurs participants en Européens convaincus. »
Alexis Merville, Président de la Fondation Hippocrè
ne.

Soutien du Ministère de l’Éducation

Dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne, la remise des prix a eu lieu au Quai d’Orsay, en présence des ministres Jean-Michel Banquer et Clément Beaune. Une très belle récompense pour les lauréats, une reconnaissance pour l’action de la Fondation Hippocrène, un véritable moment de grâce européenne.

Au-delà des félicitations et de l’émotion, cet événement a permis de souligner l’importance de faire découvrir aux jeunes une Europe concrète, celle qui se vit par la rencontre avec des jeunes Européens au travers de projets qui les motivent et les impliquent. Ce point a été relevé par le ministre Jean-Michel Blanquer qui l’a appuyé à l’issue de la cérémonie sur twitter « L’Europe plus que jamais nécessaire et vivante par nos enfants. Le Prix Hippocrène vise à faire découvrir ce qu’est concrètement l’Europe ».  

Le Prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe est organisé en partenariat avec le Ministère de l’éducation nationale, le ministère de l’Agriculture, le soutien de la Représentation en France de la Commission européenne, avec la participation de l’agence Erasmus+ France, la Maison de l’Europe de Paris, Citoyennes pour l’Europe, l’AEDE-France, l’INSP (exENA) et Toute lEurope en partenaire media. 


Les lauréats 2022 :

  • Le Grand Prix (d’un montant de 10 000 €)   Collège Simone de Beauvoir, Crolles
  • Catégorie école primaire (d’un montant de 5000 €)   École Jean Renoir, Noisy-le-Sec
  • Catégorie collège (d’un montant de 5000 €)   Collège Saint Jude, Armentières
  • Catégorie lycée professionnel (d’un montant de 5000 €)   Lycée des métiers et des services Paul Gauguin, Orléans
  • Catégorie lycée général et technologique (d’un montant de 5000 €)   Lycée Fernand Daguin, Mérignac
  • Catégorie enseignement agricole (d’un montant de 5000 €)   LEGTA La Brie, Monbazillac

La page du site sur le prix hippocrène : http://fondationhippocrene.eu/prix-2022/

Publié par Dorothée Merville dans CECI dit, Dorothée Merville, 0 commentaire